Temporalité psychique des premières rencontres et noyaux inconscients transmis dans la cure. La fonction-conservatoire des entretiens préliminaires

Le propos théorique de ce texte s’attache à la fonction psychique conservatoire qu’opèrent plus ou moins sourdement chez le patient les entretiens préliminaires sous-tendus par le dispositif d’accueil qui y est offert et son enveloppe psychico-physique. Un exemple clinique permettra d’illustrer la temporalité inconsciente mobilisée/immobilisée chez une patiente lors de ces rencontres inaugurales, et les condensations mnésiques primaires inscrites dans le support transférentiel associé qu’a représenté pour la patiente le double cadre du centre de traitements psychanalytiques.

Isabelle Lasvergnas, sociologue, psychanalyste, membre de la Société psychanalytique de Montréal (SPM) et de la Société canadienne de psychanalyse (SCP). Professeur honoraire, Département de sociologie, UQAM, Isabelle Lasvergnas a été directrice fondatrice de la Clinique psychanalytique de Montréal/Centre de consultation de la Société psychanalytique de Montréal (2006-2014), et est actuellement membre du collectif, Groupe psychanalytique du Mont-Royal (GPMR). Membre du comité international de la Revue Cliniques (Éres), elle est l’auteure de nombreux articles et a dirigé plusieurs ouvrages collectifs, notamment sur la question de la méthode psychanalytique et les premiers entretiens.