Bouquinerie

Trouver en soi la force d’exister

sept 14, 2015 Revue Filigrane

L’auteur a publié de nombreux ouvrages sur l’écriture de soi, le témoignage et l’écriture de cas. Dans son dernier livre, il se centre sur les enjeux fantasmatiques attachés à l’écriture de soi, dès lors que le sujet expose son dialogue intérieur à un lecteur témoin du récit. Cette parole sur soi donnée à lire suppose la confiance dans les mots et le besoin de l’autre comme garant d’une écoute. Or cette expérience du dialogue intérieur en présence de l’autre est en difficulté dans les vécus traumatiques précoces et les pathologies dites limites.

Pour étayer son propos, l’auteur nous propose des textes témoignant d’expériences traumatiques extrêmes où le ‘Je’ et son appartenance humaine est menacé d’anéantissement. Il nous convie à trois écritures de soi de survivants : la lecture d’un écrivain, d’une essayiste et d’un peintre. L’auteur poursuit sa réflexion sur le dialogue intérieur de l’analyste pour penser en séance et suppléer à l’absence de récit sur soi des patients qui ont vécu des traumas précoces.

Sophie Gilbert
Rédactrice en chef