Bouquinerie

Les premières métapsychologies de Freud

sept 14, 2015 Revue Filigrane

Quelle idée originale et quelle entreprise heuristique, à notre époque, que de s’attarder aux premiers travaux freudiens, plus largement que par une relecture de l’Esquisse pour une psychologie scientifique ! C’est le défi qu’a relevé le psychanalyste Luxembourgeois Thierry Simonelli dans un ouvrage récent de la collection Voix psychanalytiques aux éditions Liber : Les premières métapsychologies de Freud (2010). Au fil d’une analyse fine des premiers écrits de Freud, l’auteur suit pas à pas l’articulation de la théorisation freudienne aux découvertes issues de sa clinique, de l’étude des aphasies aux Études sur l’hystérie.

Ce livre intéressera tout particulièrement ceux qui sont interpellés, au-delà de l’intérêt de l’origine de la métapsychologie freudienne, par la démarche de Freud-chercheur ; une démarche qui , lorsque si bien décortiquée, ne peut qu’inspirer, encore aujourd’hui, non seulement les théoriciens et les chercheurs, mais aussi les cliniciens avides de peaufiner l’alliance observation-conceptualisation qui fait la richesse de la pratique psychanalytique. En outre, le lecteur ne peut que se demander, à la fin de cet ouvrage, quel sens donner à ce qui fait retour aujourd’hui de la démarche freudienne originelle, plus que centenaire, dans l’abord du fonctionnement de la psyché à la lumière d’une neurophysiologie aseptisée ?

Sophie Gilbert
Rédactrice en chef