Bouquinerie

Au péril de l’ordre

juil 20, 2015 Revue Filigrane

Dans cet ouvrage, Sophie de Mijolla-Mellor partage une réflexion ambitieuse à l’intersection de plusieurs disciplines dont l’histoire, l’anthropologie, la philosophie, la politique et, bien sûr, la psychanalyse. Selon la thèse de l’auteure, l’ordre est la condition sine qua non permettant d’émerger du chaos. Le principe est applicable à la civilisation, aux sociétés, de même qu’au développement psychique individuel. Si l’ordre est une nécessité, il n’implique pas pour autant l’équilibre créateur ou le respect. En effet, de l’ordre émerge l’autorité et, si celle-ci peut être démocratique et sage, elle peut également être tyrannique. Or, l’asservissement mène à la désobéissance et, ultimement, à la révolution, donc au désordre. Dit autrement, l’ordre est parfois synonyme d’altérité et de saine coexistence, d’autres fois d’emprise, de coercition et de violence à l’endroit de l’individu. Au terme d’un exposé rigoureux, de Mijolla-Mellor pose la question d’un ordre sans autorité, et propose un « ordre mobile », fondé sur l’harmonie.

Une réflexion riche, stimulante et qui, malgré sa complexité, n’a rien d’hermétique. Au contraire, l’argumentation est à l’image de la proposition théorique, c’est-à-dire « bien ordonnée ».

Alexandre L’Archevêque
Comité de rédaction de Filigrane

Le livre est disponible à la librairie Olivieri ou en ligne :
http://olivieri.leslibraires.ca/livres/peril-ordre-sophie-mijolla-mellor-9782738130945.html