L’enfant violent : quelques considérations pédopsychiatriques

Les problèmes de comportement et d’agressivité constituent une des raisons principales de consultation en pédopsychiatrie. Dans certaines situations, la violence et l’agressivité présentes peuvent devenir alarmantes et il devient alors nécessaire, au-delà de la nécessité d’agir et de contenir, de trouver des façons de continuer à penser et à réfléchir. Pour soutenir cette réflexion sur la violence, nous reviendrons tout d’abord sur les données issues de la recherche en paléoanthropologie sur l’évolution humaine et la place de l’agressivité dans le développement de la condition humaine. Également, les concepts développés par D. W. Winnicott, Philippe Jeammais, pédopsychiatre et psychanalyste, ainsi que Marie-Rose Moro, pédopsychiatre spécialisée en psychiatrie transculturelle et psychanalyste, contribueront également à nous éclairer sur les enjeux présents dans la clinique de la violence et de l’agressivité. Quatre vignettes cliniques sont également présentées pour illustrer cette complexité clinique.