Expériences cliniques de la bisexualité

Les représentations sociales de la sexualité et les assignations et possibilités de genre
ont été profondément modifiées depuis Freud, et plus intensément encore dans les dernières
décennies. Qu’en est-il pourtant de l’expérience clinique du psychanalyste aujourd’hui et quelles
conséquences théoriques peut-il en tirer ? Après avoir survolé les conceptions psychanalytiques
classiques de la bisexualité psychique et avoir souligné le fait qu’une certaine identification a
toujours lieu avant l’advenue et le « choix » du genre, quelques tableaux cliniques permettront de
mettre en lumière diverses nuances dans l’expérience du genre, ainsi que la persistance
d’angoisses et d’un certain destin du fantasme. L’élément le plus original de l’humaine sexualité
demeure peut-être le fantasme, et le sexe le plus sexuel celui que ce fantasme imagine.

Mots clés : bisexualité ; femme phallique ; homosexualité ; hétérosexualité.

Social representations of sexuality and gender have profoundly changed since Freud,
and even more intensely in recent decades. But what about the clinical experience of the
psychoanalyst today, and what theoretical consequences can we draw from it? After having gone
over the classic psychoanalytic conceptions of psychic bisexuality and underlined that a certain
identification always takes place before the assumption and decision of the gendered self, some
clinical cases will allow us to highlight various nuances in the experience of the gender, as well as
the persistence of anxieties and a certain destiny of fantasy within gender identifications. The
most original element of human sexuality may still have its roots in fantasy, and the most sexual
sex might always be that which this fantasy imagines.

Key words: bisexuality; phallic woman; homosexuality; heterosexuality.