Cadre interne, transfert et contre-transfert

Les modalités spécifiques du transfert et du contre-transfert dans le champ de la psychopathologie des limites seront ici abordées sous l’angle de l’interlocution interne de l’analyste en séance. L’hypothèse d’une « puissance instituante du transfert de l’analyste » permettra d’aborder les enjeux liés à l’idée d’une offre de l’analyste conditionnant la demande de l’analysant. À ce titre, chaque cure convoque une scène originaire : le rapport de l’analyste aux origines de la psychanalyse, du commencement freudien au re-commencement ferenczien.

Jean-François Chiantaretto, philosophe, psychanalyste, Professeur, Département de psychologie, Université de Paris-13/Paris-Sorbonne-Cité. Membre correspondant du Quatrième Groupe (OPLF) et membre associé au Comité de rédaction de la revue Le Coq-Héron, Jean-François Chiantaretto est l’auteur de plusieurs ouvrages et de très nombreux articles. Ses principales publications portent sur la question de l’écriture de soi.