Accueillir dans la rencontre clinique, contenir, et penser le trauma

La consultation psychanalytique dans un Bureau d’aide psychologique universitaire (BAPU) s’adresse en France à des étudiants de toutes origines. Si l’existence de « l’Institution » dans sa fonction tiercéisante dans la cure permet à l’analyste un appui souvent précieux pour des patients difficiles, c’est essentiellement de la possibilité d’adaptation du cadre de traitement et de son corollaire, la souplesse du cadre interne de l’analyste, dont il sera question dans ce texte. On montrera, dans l’exposé du parcours clinique d’une jeune femme chinoise touchée par des traumas multiples, l’attitude empathique et la capacité à s’adapter au monde interne de la patiente qui ont guidé le travail de l’analyste, et ont fait fonction contenante de multiples éléments traumatiques déliés.

Jérôme Ballif, psychologue, psychanalyste, travaille au Bureau d’Aide Psychologique Universitaire (BAPU Pascal), Fondation Santé Étudiants de France. A longtemps été affilié à la Société de Psychanalyse Freudienne, et accueillant de 1999 à 2008 à la Maison Verte, Paris, lieu d’accueil enfants/parents co-fondé par Françoise Dolto. Il s’intéresse plus particulièrement aux questions du traumatisme, du transgénérationnel, ainsi qu’à la clinique du jeune adulte.